Balade spirituelle en Océanie

*** NOUVEAU : Inscrivez-vous ici pour être informé de la réouverture des frontières de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie et/ou des îles du Pacifique.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, nous vous emmenons à la découverte de lieux de culte emblématiques en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Polynésie française et aux îles Fiji et Cook. Une liste non exhaustive de lieux à visiter lors d’une balade spirituelle en Océanie.

Nouvelle-Zélande

Church of the Good Shepherd, Lake Tekapo
C’est certainement l’un des plus célèbres édifices religieux du pays, en tout cas le plus photographié ! La Chapelle du Bon Berger, construite en 1935, bénéficie d’un site remarquable au bord du lac Tekapo et face à la chaîne des Alpes néo-zélandaises. Sa construction en pierre locale, sa taille modeste et le panorama qu’elle offre à travers la vitre du fond attirent les visiteurs du monde entier, qu’ils soient croyants ou non.

Old St Paul, Wellington
L’église anglicane de Old St Paul fût construite en 1866. Si l’extérieur dégage déjà beaucoup de charme, l’intérieur à lui seul mérite le détour : la charpente en bois natif ressemble à la coque d’un imposant navire à l’envers et les couleurs aux tons chauds véhiculent une atmosphère reposante et agréable. On y célèbre encore des mariages et l’église accueille régulièrement des concerts.

Quarantine Island Church, Dunedin
La chapelle en forme de voile et achevée en 1973 est tournée vers l’entrée du port d’Otago. Les murs inférieurs sont construits en terre battue et les bancs proviennent du bois de l’ancienne jetée. On y accède par une traversée de quelques minutes en bateau depuis Portobello ou Port Chalmers. Un coup de coeur de l’équipe d’Antipodes Travel puis qu’elle se trouve à quelques kilomètres de notre bureau !

St Faith’s Church, Rotorua 
Construite en 1914 au bord du lac Rotorua, dans le village maori de Ohinemutu, l’église St Faith se distingue par une architecture de style Tudor à l’extérieur et une forte influence maorie (sculptures complexes et lambris) à l’intérieur du bâtiment. L’un des vitraux représente Jésus portant une cape maorie et marchant sur le lac.

Cardboard Cathedral, Christchuch
L’édifice, inauguré en 2013, est destiné à remplacer temporairement l’église néo-gothique anglicane de la ville, détruite lors du tremblement de terre de 2011. Le bâtiment avec des parties en carton, pensé par l’architecte japonais Shigeru Ban, apparaît ainsi comme un symbole de la guérison de la ville. Simple structure triangulaire, la cathédrale est prévue pour accueillir jusqu’à 700 fidèles, pour une durée estimée à 50 ans. Les gros tubes cartonnés qui la composent ont été étanchéifiés avec du polyuréthane et ignifugés, protégeant ainsi les matériaux de l’eau et du feu. Les fondations sont composées de 8 containers à bateaux.

Temple of The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints, Hamilton
Il s’agit du premier temple mormon construit dans l’hémisphère sud, monument du patrimoine régional et un bel exemple d’architecture moderne. Il se trouve à Hamilton (2h d’Auckland) et est actuellement en cours de rénovation jusqu’en 2021. Ces temples sont considérés comme les maisons du Seigneur. Leur fréquentation par les saints des derniers jours est comparable à une retraite spirituelle dans laquelle la plupart du temps est consacré aux sacrements en faveur des défunts ou mariages. Les réunions dominicales n’y sont pas tenues.

Fo Guang Shan Buddhist temple, Auckland
Construit en 7 ans, ce monastère bouddhiste s’inspire de l’architecture de la dynastie Tang et contient une grande statue de Bouddha ainsi qu’une cloche pesant 2 tonnes. Il s’agit du plus grand monastère bouddhiste de Nouvelle-Zélande ! Fo Guang Shan s’efforce de promouvoir le « bouddhisme humaniste » mais reste ouvert aux non-bouddhistes par le biais de l’éducation et en proposant des cours de calligraphie chinoise, mandarin, yoga, et arts martiaux à la communauté locale.

Australie

Nan Tien Temple, New South Wales.
Le temple Nan Tien est un temple bouddhiste situé à Wollongong, à environ 80 km au sud de Sydney. L’influence des palais impériaux est fortement présente sur le site.

Sunshine Mosque, près de Melbourne, Victoria.
Bel exemple d’architecture ottomane, le dôme central de la mosquée s’élève et symbolise la voûte du paradis. La mosquée Sunshine est sensée reproduire celle du Sultan Ahmed à Istanbul, mais avec un seul minaret. C’est du haut de celui-ci que le muezzin appelle à la prière au cours de l’adhan. L’intérieur de l’édifice comprend des motifs complexes peints avec minutie.

Serbian Orthodox Church, Coober Pedy, Southern Australia
Construite en 1993 par des mineurs d’origine serbe, l’église orthodoxe de Coober Pedy est une construction troglodyte, en raison de la chaleur torride le jour. Le bâtiment fait 30 mètres de long, 5.3 de large et 7 de haut, le tout situé entre 3 et 17 mètres sous terre ! De nos jours, le nombre de visiteurs curieux se rendant à cette église dépasse le nombre de paroissiens.

Karlu Karlu / Devils Marbles Conservation Reserve, Nothern Territory
La réserve naturelle de Devils Marbles, près de Tennant Creek dans le Territoire du Nord, est un site culturel et spirituel de haute importance pour les Aborigènes. La réserve protège l’un des sites de culte religieux le plus ancien au monde ainsi que des formations rocheuses uniques.

 

Sacred Heart at Beagle Bay, « the Mother of Pearl Church”
Construite en 1917 à base de briques et mortier tiré des cendres de coquillages, c’est l’intérieur de l’église du Sacré-Cœur qui en fait sa renommée. Sous les ordres d’un prêtre allemand, les femmes aborigènes de l’époque utilisèrent des coquillages (nacre, porcelaine, volutidae et olividae) pour décorer l’intérieur du bâtiment. Le résultat est une véritable œuvre d’art mélangeant les symboles chrétiens, les techniques de mosaïques européennes et les totems du peuple de l’eau salée (saltwater people) tels que les dingos, serpents, émeus, poissons, boucliers et lances.

St Paul’s Cathedral, Melbourne, Victoria
La Cathédrale St Paul fut construite entre le 19e et le 20e siècle à Melbourne dans le style néo-gothique, mais à base de grès et de calcaire, ce qui lui confère un aspect chaleureux. Son style se rapproche des grandes cathédrales européennes, même si elle est beaucoup plus jeune.

Pacifique

Sri Siva Subramaniya Temple, Nadi, Fiji
Contruit en 1926, c’est le plus grand temple hindou de l’hémisphère sud. Le Vastu shastra, la science de l’architecture de l’Inde antique, y est bien respecté. Cet art millénaire traite de la construction des bâtiments (emplacement, chemins d’accès, orientation, équilibre énergétique, matériaux, décoration) et des temples (proportion, orientation selon les points cardinaux…). Des flux de touristes et paroissiens se rendent au temple pour voir ou prendre part aux différentes cérémonies religieuses.

Bure Kalou in Beqa, Pacific Harbour, Fiji
Construction fidjienne servant de centre de culte avant l’arrivée du christianisme, les bure kalou sont construits sur des plateformes empilées. Plus le bure kalou est haut, plus proche le peuple sera des dieux. Le bure kalou de Beqa est l’exemple le mieux conservé aux îles Fiji.

 

Marae Taputapuatea, île de Raiatea, Polynésie française
Les Marae, temples de la Polynésie ancestrale, sont des plateformes construites le plus souvent en pierres volcaniques ou en corail, où se déroulaient les anciens cultes polynésiens, associés souvent à des cérémonies culturelles, sociales et politiques. Le plus grand et le plus symbolique se situe sur l’île de Raiatea : le Marae Taputapuatea. Les chefs des îles s’y rassemblaient pour y parler des questions sociales importantes, célébrer les dieux ou introniser un roi. Son influence s’étendait autrefois sur tout le triangle polynésien (Hawaï, Nouvelle-Zélande et îles de Pâques).

Cook Island Christian Church, Avarua (Cook Island)
L’Église chrétienne des îles Cook est la première confession religieuse de cet État archipel d’Océanie. Si vous êtes en visite aux îles Cook, ne manquez pas la messe du dimanche dans l’une des nombreuses églises. Les paroissiens, vêtus de leurs plus beaux atouts animent le service de leurs chants.

Quelque soit votre croyance, prenez le temps de découvrir ces endroits chargés d’histoire ! Et partagez vos expériences et autres découvertes en commentant ci-dessous. A bientôt en Océanie…

Antipodes Travel est une agence de voyage basée à Dunedin, dans l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande et fondée par Sandrine et Yoann Feillet, deux francophones qui vivent dans ce pays depuis 2002. Notre équipe organise des voyages à la carte, des circuits en liberté et des séjours guidés en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans les îles du Pacifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *