Voyage en Nouvelle-Zélande

Voyagez depuis votre canapé : en Nouvelle-Zélande

*** NOUVEAU : Inscrivez-vous ici pour être informé de la réouverture des frontières de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie et/ou des îles du Pacifique.

#VoyagezDepuisVotreCanapé. Pendant le confinement, évadez-vous depuis votre canapé en Nouvelle-Zélande ! Antipodes Travel se charge d’éveiller vos sens, que ce soit par des films tournés dans le pays, des livres à lire (ou à relire !), des recettes ou des groupes de musique néo-zélandais.

La Nouvelle-Zélande, terre de cinéma

Ce n’est pas forcément le premier pays auquel on pense lorsque l’on parle cinéma, pourtant, la Nouvelle-Zélande attire chaque année de nombreuses productions ! Fiscalité intéressante, infrastructures et studios d’effets spéciaux de qualité en font un pays attractif pour les producteurs de cinéma. Mais aussi et surtout, la Nouvelle-Zélande offre des paysages variés et à couper le souffle…. pour que nous, spectateurs, soyons transportés par les images.

Voici notre sélection ! (non, non, nous n’avons pas mis volontairement « le Seigneur des Anneaux », vous le retrouverez un peu plus bas …)

La leçon de Piano

Plage de Karekare en Nouvelle-Zélande
Photo de la plage de Karekare en Nouvelle-Zélande. Crédit : Geoff Billing

Récompensé par la Palme d’Or au Festival de Cannes en 1993, la réalisatrice Jane Campion est la seule femme ayant obtenu cette récompense dans toute l’histoire du festival ! Le film aura réussi à rafler de nombreuses autres récompenses : Oscar de la meilleure actrice pour Holly Hunter, César du meilleur film étranger, … Autant de raisons de l’ajouter à votre liste de films à découvrir. Avec La Leçon de Piano, plongez-vous au début du 19e siècle dans l’histoire d’Ada, une jeune Ecossaise qui s’exprime par le langage des signes et qui part en Nouvelle-Zélande, avec sa fille de neuf ans, pour épouser un colon.
Ce film a été principalement tourné autour d’Auckland et notamment sur la magnifique plage de Karekare, au sud de Piha, sur la côte ouest de l’île du Nord.

Boy et Hunt for the Wilderpeople

Tous deux réalisés par le Néo-Zélandais Taika Waititi (aussi connu sous le nom de Taika Cohen), ces deux films sont respectivement sortis en 2010 et 2016.

Boy vous emmène dans la vie de ce jeune garçon dans sa communauté maorie, suite à la mort de sa mère et à l’abandon de son père. Il est fan de Michael Jackson et certain que son père est un héros. Jusqu’au jour où celui-ci finit par revenir au village… Vous adorerez la musique dont le titre célèbre Poi E (du Patea Maori Club) et la vidéo du type « Thriller » que l’on peut voir ici :

Avec Hunt for the Wilderpeople (À la poursuite de Ricky Baker en français), suivez cette fois les aventures hilarantes de Ricky Baker, son chien Tupac et l’oncle Hec dans le bush néo-zélandais !

Dans les deux cas, rires assurés avec ces deux films et parfait pour des adolescents.

Moins drôle mais très émouvant, Whale Rider de Niki Caro (Paï : l’élue d’un peuple nouveau en français), raconte l’histoire de Paikea, une petite fille maorie qui veut prouver à son grand-père qu’elle peut aussi devenir chef de la tribu avec autant d’aura qu’un garçon. Un conflit qui oppose deux générations dans les beaux décors naturels de la côte est de l’île du Nord.

Le Monde de Narnia

Tournés à la fois dans l’île du Nord et dans l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, Le Monde de Narnia nous plonge dans un monde imaginaire où quatre jeunes frères et sœurs découvrent qu’ils ont un rôle déterminant à jouer pour vaincre le mal et rendre cet univers magique meilleur. La plage de Cathedral Cove sur l’île du Nord a été rendue célèbre grâce à la suite de ce film (Le Monde de Narnia Chapitre 2 : le Prince Caspian).

Top of the Lake

Affiche de la série Top of the Lake
Affiche de la série « Top Of the Lake »

Côté série, ne manquez pas Top of the Lake, en partie réalisée par Jane Campion. Deux saisons de six épisodes de soixante minutes où vous suivez l’enquête d’une jeune inspectrice de police sur la disparition d’une jeune fille de 12 ans enceinte… La série a été tournée à Queenstown et Glenorchy dans l’île du Sud. Une ambiance particulière, des personnages complexes, et Elisabeth Moss parfaite !

L’oncle Charles

Affiche du film L'oncle Charles
Affiche du film L’oncle Charles tourné en Nouvelle-Zélande. Source Imdb.com

Un film moins connu (et vite oublié, il faut l’avouer…) mais qui a été tourné en partie à Dunedin : L’oncle Charles d’Etienne Chatiliez, sortie en 2012, avec Eddy Mitchell. Le seul château de Nouvelle-Zélande, Larnach Castle sur la péninsule d’Otago, a été choisi comme décor et renommé « Rabbit Castle » pour l’occasion. Ce film raconte l’histoire d’un riche homme d’affaires français qui, croyant être atteint d’une maladie incurable, n’a plus que quelques semaines à vivre. Sexagénaire, sans famille ni héritier, il se met à la recherche de sa sœur Louise, qu’il n’a pas revue depuis cinquante ans et qui vit dans l’ouest de la France.
Petite anecdote : Sandrine et Yoann, directeurs d’Antipodes Travel, n’avaient aucune idée que ce film était tourné à Dunedin. Lors d’une sortie au restaurant, ils remarquent une figure familière à la table un peu plus loin. « Eddy Mitchell, tu es sûr ? ». « Oui, non ? Il a vieilli ! « Tu crois vraiment que c’est lui ? Qu’est-ce qu’il ferait là, à Dunedin ??? » Bref, ils ont pensé à un sosie mais finalement, c’était bien lui !

Pour les lecteurs : quelques livres pour voyager en Nouvelle-Zélande

Si vous êtes plutôt papier qu’écran, pourquoi ne pas vous lancer dans les trois tomes du Seigneur des Anneaux de Tolkien ? (les fameux !). Comme on a du temps pendant le confinement, on en profite pour changer les supports ! Trois tomes d’environ 400 pages chacun, de quoi s’occuper. Et même un quatrième sur Le Hobbit pour les plus grands fans. Dans la même idée, vous pouvez aussi lire tous les tomes du Monde de Narnia !

Si vous avez aimé La Leçon de Piano, ou si vous êtes un puriste qui préfère toujours lire les livres AVANT de voir les films, sachez que c’est l’Histoire d’un fleuve en Nouvelle-Zélande de Jane Mander qui a inspiré le film cité précédemment.

Un livre récent : Bluff, de David Fauquemberg. Un roman marin sombre et poétique qui nous amène en pleine tempête au cœur du Fiordland pendant une sortie de pêche à la langouste, avec des références au monde polynésien et notamment maori, des personnages haut en couleur et une nature déchaînée parfaitement restituée. (Pour en savoir plus, lisez ce très bon article https://blogs.mediapart.fr/jean-louis-kuffer/blog/060118/david-fauquemberg-ressaisit-le-parler-de-la-mer).

Version française

Un employé modèle, premier roman de Paul Cleave. Les amateurs de romans policiers vont adorer ! Ce polar met en scène un tueur en série qui enquête sur… un tueur qui l’a copié dans son modus operandi. Cette histoire pleine de rebondissement se déroule à Christchurch, dans l’île du Sud. Un livre où se mêlent humour noir et série noire. Et si vous avez aimé, commencez tout de suite Un père idéal, du même auteur.

A vos écouteurs : un peu de musique de Nouvelle-Zélande

Après le cinéma, les séries, les livres, place à la musique !

Nous vous invitons à découvrir Fat Freddy’s Drop, un groupe de huit membres originaires de Wellington qui propose des morceaux inspirés de reggae, jazz, soul et dub.

Dans le même style, écoutez Kora. Et si la culture maorie vous inspire, alors nous vous proposons le groupe Tiki Taane ou encore Te Runga Rawa qui chantent en maori.

Un groupe qui monte et qui a fait la première partie de Ed Sheran lors de ses concerts à Dunedin : Six60. Style pop rock soul electro R&B.

Les amateurs de musique classique apprécieront de réécouter Dame Kiri Te Kanawa interpréter non seulement les plus grands opéras mais aussi un registre contemporain de chansons maories.

Côté papilles : des recettes faciles de Nouvelle-Zélande

Pour vous faire voyager par les papilles, voici quelques idées de recettes faciles à faire chez soi.

– La Pavlova, très connue en Océanie, qui se réalise à base de meringue, de crèmes et de fruits. Voir notre recette ici !

– L’été arrive en Europe, essayez la glace néo-zélandaise Hokey pokey à base de glace vanille et bonbons au miel !

La recette du Lolly Cake, gouter de Nouvelle-Zélande
Le Lolly Cake

– Une autre idée de recette que les enfants adoreront : le lolly cake, un gâteau fait avec des bonbons ! Très facile à réaliser, vous n’aurez besoin que de cinq ingrédients : 200g de lait concentré, 100g de beurre fondu, des copeaux de noix de coco, 250g de « digestive biscuit ». Il s’agit des fameux biscuits anglais que l’on déguste souvent avec le thé, vous pouvez en retrouver en France de la marque Mc Vitie’s, ou sinon n’hésitez pas à les remplacer par des petits Lu ou même des petits palets bretons. Enfin, il vous faudra 180g de Mao Croquis Haribo ou de bonbons guimauve.

Pour la préparation rien de plus simple : dans un bol, mélanger les biscuits écrasés, le beurre fondu, le lait concentré et les bonbons. Etalez le mélange sur une surface puis faites une buche d’environ 5-6 cm de diamètre. Roulez la bûche dans la noix de coco, en appuyant fermement. Enveloppez solidement dans du film alimentaire (ou un torchon propre) puis déposez le tout au réfrigérateur. Attendez que l’ensemble se solidifie bien puis dégustez !

– Et enfin, si vous êtes plutôt « salé », préparez une sauce apéro spéciale kiwi, le Kiwi dip, à déguster avec des légumes crus si vous êtes raisonnable (carotte ou concombre) ou avec des chips pour se sentir « kiwi » jusqu’au bout ! Elle se réalise à base de poudre de soupe à l’oignon, de crème (Nestlé Reduced Cream) et de vinaigre. Bon appétit !

Restez chez vous !

Voyage en Nouvelle-Zélande

 

On vous imagine déjà devant l’un des films cités plus haut, tout en dégustant l’une de nos recettes préférées, avant d’aller vous coucher en lisant un bon roman NZ… puis de vous réveiller avec notre sélection musicale.

Alors surtout, restez chez vous et profitez de ces idées pour rêver de la Nouvelle-Zélande ! Antipodes Travel sera là pour vous préparer un voyage inoubliable en Nouvelle-Zélande, dès lors que les restrictions seront levées.

Bon confinement à tous !

PS : Si certains de ces livres ou films vous intéressent, n’hésitez pas à les commander en cliquant sur les liens. Cela nous rapportera quelques dollars que nous réinvestissons dans l’écriture de ce blog et le maintien de notre activité touristique touchée par la crise du Covid-19.

Antipodes Travel est une agence de voyage basée à Dunedin, dans l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande et fondée par Sandrine et Yoann Feillet, deux francophones qui vivent dans ce pays depuis 2002. Notre équipe organise des voyages à la carte, des circuits en liberté et des séjours guidés en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans les îles du Pacifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *