Camping-car ou voiture en Nouvelle-Zélande, comment choisir ?

Vous avez choisi la Nouvelle-Zélande comme prochaine destination pour vos vacances, mais vous hésitez entre la location d’un camping-car et la formule voiture + logement ?  Antipodes Travel vous aide à faire votre choix.

Avec 11 000 km de routes nationales goudronnées et en bon état, l’essence moins chère qu’en France et des paysages à couper le souffle, vous prendrez plaisir à conduire en Nouvelle-Zélande peu importe le type de véhicule. Le camping-car offre le « luxe » d’une maison sur roue, mais il n’est pas toujours facile de trouver où s’arrêter pour la nuit. Alors qu’en choisissant un auto-tour (voiture + logement), vous êtes sûr de savoir où dormir et aurez plus d’espace mais avec moins de liberté.

Nos clients nous demandent souvent : quelle est la formule la moins chère ? Et bien la réponse n’est pas si simple ! Car tout dépend de la saison et du type de confort souhaité. Lisez cet article y compris le comparatif à la fin, faites votre choix et contactez-nous pour un devis !

Faut-il louer une voiture ou un camping-car ?

Il s’agit avant tout d’un choix personnel en fonction du mode de voyage que vous recherchez, de votre aisance à conduire et de la saison à laquelle vous effectuez votre séjour. Les avantages et inconvénients des deux moyens de transport devraient vous permettre de choisir.

La formule voiture + hébergement

©Julian Apse
  • La combinaison voiture + hébergement est la plus répandue. Vous conduisez la journée pour vous rendre aux étapes prévues dans votre itinéraire réservé par nos soins, et vous vous reposez dans un hébergement confortable de type chambre d’hôtes, lodge, hôtel ou motel. Si le fait de devoir réserver vos logements à l’avance offre moins de flexibilité, en revanche, vous êtes sûr de dormir dans un endroit plus spacieux qu’une couchette de camping-car, mieux insonorisé, propre et bien rangé à votre arrivée.
  • Si vous n’avez jamais conduit à gauche, l’acclimatation sera plus simple en conduisant une voiture plutôt qu’un camping-car, notamment en ce qui concerne le stationnement.
  • La plupart des véhicules sont équipés d’une boite automatique et d’un régulateur de vitesse, bien pratiques pour les longs trajets ! Le GPS est inclus dans nos devis (mais vous pouvez toujours emporter une carte routière si vous êtes plus à l’aise avec les supports papiers).

    ©Sam Mahayni
  • Les loueurs de voiture, plus nombreux que les loueurs de camping-cars, se livrent une bataille féroce dans le pays, ce qui nous permet d’avoir accès à des tarifs compétitifs. Si vous vouliez choisir vous-même, méfiez-vous des prix trop alléchants qui cachent bien souvent des véhicules âgés et peu confortables qui feront grimper la note en terme de consommation d’essence. Préférez un véhicule d’une catégorie supérieure pour quelques dollars de plus par jour et pour plus de confort. Nous saurons vous conseiller.
  • Certains loueurs de voiture permettent de garder le même véhicule d’une île à l’autre, en le mettant sur le ferry (3h15 de traversée). D’autres loueurs, qui ont davantage de dépôts dans tout le pays, obligent à changer de véhicule d’une île à l’autre, ce qui vous fait économiser le prix de la traversée. Tout est bien organisé sur place dans les deux cas.
  • Les loueurs de voiture ont beaucoup plus de dépôts où prendre et rendre votre véhicule, ce qui offre plus de flexibilité dans l’organisation de votre séjour. Vous avez envie de terminer votre séjour à Dunedin ? Puis prendre l’avion pour rejoindre la Baie des Iles ? C’est possible en voiture, mais pas en camping-car !

Le visuel en bas de page vous aidera plus facilement à choisir entre la voiture et le camping-car.

Voyager en camping-car

©THL

Il existe plusieurs centaines de campings aménagés pour ce type de véhicule en Nouvelle-Zélande (de type Top 10 ou Kiwi Holiday Park), ainsi que de nombreux campings du Department of Conservation, plus sommaires mais dans un cadre remarquable. Bref, c’est le pays par excellence des camping-cars ! Parfait si vous êtes habitué à ce type de voyage, mais une petite mise au point s’impose si vous débutez.

  • Plus besoin de défaire les valises ni de réserver vos hébergements des mois à l’avance : embarquez dans votre « maison sur roue» ! Les camping-cars « self-contained » sont équipés de couchages, kitchenette ainsi que douche et toilettes, ce qui vous fait bénéficier d’autonomie et surtout de flexibilité. C’est en effet le maître mot de votre séjour : adaptez votre itinéraire au gré de vos envies (et au gré de la météo parfois capricieuse…).
  • Vous n’aurez pas besoin de vous arrêter en camping tous les jours, seulement pour faire la vidange des eaux usées et le plein d’eau, ainsi que pour recharger vos appareils électroniques (uniquement sur secteur). Notez que, selon votre consommation d’eau et d’électricité, vous devrez vous arrêter plus ou moins régulièrement dans les campings. En dehors des nuits en campings, vous pourrez faire du camping « sauvage ». Attention cependant, ne vous attendez pas à pouvoir stationner votre véhicule n’importe où et en pleine nature ! De nombreuses interdictions rendent le camping sauvage difficile à pratiquer :

– Le camping sauvage est interdit dans les parcs nationaux, dans les villes, ainsi qu’à proximité des sites touristiques majeurs. Des panneaux vous indiqueront si vous n’êtes pas autorisé à stationner pour la nuit.

– Sachez que seuls les véhicules certifiés « self contained » sont autorisés à pratiquer le camping sauvage.

Renseignez-vous à l’office de tourisme local (I-site) et le site du DOC ou téléchargez les applications Rankers ou Wikicamps pour localiser les aires autorisées. Vous serez passible d’une amende si vous ne respectez pas ces zones.

  • Les camping-cars « traditionnels » sont équipés de vaisselle, draps, couette, serviettes de toilettes, etc. Faîtes donc vos valises comme si vous vous rendiez à l’hôtel ! Si vous voyagez avec de jeunes enfants, ils peuvent faire une sieste et manger quand ils en ont besoin. Si vous n’avez pas l’habitude de voyager de cette façon, vous allez peut-être vous sentir parfois à l’étroit. C’est pour cela que nous conseillons un modèle de taille supérieure pour être plus à l’aise (par exemple un 6 places pour 4 personnes).

    ©THL
  • Vous bénéficierez d’une grande flexibilité dans votre voyage ainsi que de tarifs intéressants si vous voyagez en camping-car en basse saison (entre avril et octobre). En haute saison par contre (novembre à mars), la réservation à l’avance des emplacements dans les campings est quasi indispensable, tant au niveau disponibilité que tarifaire : si vous réservez à la dernière minute, vous risquez de ne pas avoir de véhicule disponible, ou le tarif sera exhorbitant – plus élevé qu’en formule voiture + logement ! Nous vous conseillons de réserver le plus tôt possible, car nous avons accès à des prix plus bas mais qui augmentent au fur et à mesure de la disponibilité des véhicules.
  • En terme de prix par rapport à la formule voiture + logement, vous économiserez sur le prix des hébergements si vous faîtes du camping sauvage (souvent gratuit ou à faible coût) mais pas vraiment si vous dormez en camping aménagé – ces derniers pouvant être onéreux. En camping-car, la consommation d’essence sera plus chère qu’avec une voiture et le prix de la traversée en ferry coûtera en moyenne 200NZD de plus que pour une voiture.
  • Les dépôts des camping-cars se situent uniquement à Auckland, Queenstown et Christchurch. Si vous souhaitez visiter les deux îles, nous vous conseillons une prise en main à Auckland dans l’île du Nord et un dépôt à Christchurch ou Queenstown dans l’île du Sud (ou inversement), pour éviter de payer la traversée en ferry deux fois.
  • La conduite en camping-car nécessite une attention toute particulière, surtout sur les routes étroites de montagnes, ou lors de franchissement de ponts (souvent à une seule voie dans l’île du Sud). Certaines routes sont interdites car considérées comme dangereuses, notamment pour atteindre les stations de ski. Contactez notre équipe pour savoir quelles routes vous pourrez emprunter lors de votre séjour. En cas de vent fort, le véhicule peut bouger davantage qu’une voiture étant donné sa prise au vent. Soyez prudents.

    ©THL

Comment choisir son camping-car ?

Les loueurs principaux sont : Maui, Britz, Apollo et Jucy. Les quatre critères suivants vous aideront à trouver le véhicule qui vous convient :
– Nombre de personnes
– Equipements souhaités
– Budget

– Lieu de prise en charge et de dépôt

Il existe des véhicules intermédiaires tels que les vans qui disposent de couchage et généralement d’un cuiseur à gaz mais pas de douches ni de toilettes. Moins d’autonomie donc, et peu de possibilité de camping gratuit car ils sont non certifiés « self-contained ».

A noter pour les personnes de grande taille : certains véhicules ont une hauteur intérieure d’1.90m et des lits d’1.85m de long. Pensez-bien à regarder les dimensions pour ne pas vous sentir à l’étroit !

N’hésitez-pas à nous contacter pour la réservation de votre camping-car ou rendez-vous sur notre site pour plus d’informations sur les véhicules que nous proposons.

En résumé

  • La location d’une voiture est préférable si vous n’êtes pas familier avec la conduite à gauche ou la manœuvre de véhicules imposants, et préférez disposer de plus de confort pour vos hébergements le soir. La réservation des hébergements se faisant à l’avance, vous devrez suivre l’itinéraire que vous avez préparé avec votre Conseiller Voyage Antipodes Travel.
  • La location d’un camping-car est recommandée si vous souhaitez une expérience différente avec plus de flexibilité. La conduite et l’accès à certains sites sont cependant plus difficiles avec ce type de véhicule, et le confort un peu plus spartiate.

Le visuel ci-dessous vous aidera plus facilement à choisir entre voiture + hébergement ou camping-car.

Vous n’arrivez toujours pas à vous décider ? Alors pourquoi ne pas faire une île en camping-car et l’autre en formule voiture + logement ?

Si vous avez déjà loué une voiture ou un camping-car pour votre séjour en Nouvelle-Zélande, n’hésitez pas à partager votre expérience !

N’hésitez-pas à nous contacter pour la réservation de votre voiture ou de votre camping-car.

Et consultez nos idées de circuits en liberté qui peuvent se faire en voiture ou en camping-car.

Antipodes Travel est une agence de voyage basée à Dunedin, dans l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande et fondée par Sandrine et Yoann Feillet, deux francophones qui vivent dans ce pays depuis 2002. Notre équipe organise des voyages à la carte, des circuits en liberté et des séjours guidés en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans les îles du Pacifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *