Peut-on voyager en hiver en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande, destination aux mille facettes, ne cessera de vous surprendre par ses paysages d’une rare diversité : plages de sable noir et volcans de l’île du Nord, fjords et montagnes dans l’île du Sud… Les randonnées en pleine nature et les baignades ne manquent pas, mais qu’en est-il en hiver ? Est-ce un pays à considérer pour mes prochaines vacances en juillet ou août ? On vous dit tout dans cet article. (et si vous ne lisez pas jusqu’au bout, sachez que la réponse est OUI !)

 

Le climat en Nouvelle-Zélande

Etant située dans l’hémisphère sud, la Nouvelle-Zélande a des saisons inversées par rapport à la France métropolitaine. L’hiver sera donc de juin à août, et la pleine saison estivale de novembre à février.

A partir du mois d’avril, les températures diminuent au fur et à mesure que l’on descend dans le sud. L’extrême nord est considéré comme « sans hiver », dans la mesure où les températures sont plutôt douces, entre 10 et 15 degrés, mais doit faire face à des averses de pluie fréquentes. Le sud connait des températures beaucoup plus fraîches, davantage comprises entre -2 et 10 degrés mais avec peu de neige contrairement à ce que l’on pourrait penser, sauf dans les régions montagneuses. Bien qu’avec des températures inférieures, l’île du Sud profite d’un ensoleillement plus important que l’île du Nord en hiver !

L’hiver en NZ offre des avantages, à commencer par des sommets enneigés et des routes tranquilles @Julian Apse

Les températures très fraîches au réveil n’empêchent pas une journée souvent douce et ensoleillée, d’où l’importance d’être préparé à tout type de météo lors de votre séjour. On vous recommande la technique de l’oignon, qui consiste à superposer des couches de vêtements légers et de les enlever au cours de la journée si le temps se fait plus clément.

Il faudra compter 10h de décalage en plus par rapport à la France. Le lever du soleil se fait vers 7h30 et le coucher du soleil vers 17h, de quoi profiter d’une bonne journée en extérieur puis, à la nuit tombée, déguster un petit verre de vin bien au chaud.

 

L’hiver, cette belle saison

La saison d’hiver n’est pas sans avantage ! Vous avez toujours rêvé de profiter de paysages sauvages, d’une relation privilégiée avec la faune et la flore avec la sensation d’avoir le pays pour vous tout seul ? Bingo ! L’hiver étant la basse saison, le pays se vide de ses touristes pendant cette période, la faune elle en revanche, sera bel et bien au rendez-vous. Vous pourrez observer dauphins, otaries, oiseaux et migration des baleines.

La majorité des arbres est à feuilles persistentes, ce qui signifie que même pendant la période la plus froide de l’année, les forêts seront tout aussi belles à contempler qu’en été. Le côté sauvage du pays ressort également mieux en hiver, le ciel parfois tempétueux et les vagues déchaînées lui donnent un aspect mystique que nous personnellement, on adore ! Sans oublier les sommets enneigés qui contrastent par beau temps avec le ciel d’un bleu profond.

Même l’hiver, les arbres gardent leurs feuilles ©Yoann Feillet

Qui dit basse saison dit prix plus bas ! Et oui, vous pourrez en moyenne économiser 20% de votre budget par rapport à la haute saison sur les hébergements, activités et locations de véhicules, et ainsi avoir l’opportunité de rester quelques jours de plus… Vous trouverez également plus de disponibilités dans la majeure partie des hébergements (sauf à Queenstown et Wanaka qui continuent d’attirer de nombreux touristes en hiver).

 

Prendre la route

Durant votre séjour en Nouvelle-Zélande, vous aurez probablement besoin d’un véhicule pour vous déplacer. Vous trouverez votre bonheur auprès des loueurs de voitures et camping-car présents sur tout le territoire, avec des prix intéressants, n’hésitez pas à nous contacter pour un devis.

Les routes quasi désertes traversant de somptueux paysages vous donneront l’impression de conduire dans un décor de publicité pour automobile !

En route pour Milford Sound ©Tourism New Zealand
Quelques conseils cependant pour un trajet en toute sécurité : 
Pensez à faire le plein de carburant entre des grands trajets, les stations essence pouvant se faire rares dans certaines régions.

La conduite dans les régions montagneuses requiert une vigilance accrue : certains passages peuvent être bloqués par des arbres, de la neige et du verglas notamment la SH94 de Te Anau à Milford Sound (status de la route ici ) et vous aurez parfois besoin de chaînes pour atteindre les stations de ski (en option auprès des loueurs de véhicules).

Des chutes de neige importantes peuvent bloquer sur plusieurs jours certaines nationales dans les régions du Canterbury, de l’Otago et du Southland. Le déneigement des routes est très lent dans le pays, aussi il vaut mieux se renseigner la veille en consultant les sites comme onthemove.govt.nz ou journeys.nzta.govt.nz
Certaines routes pour rejoindre les stations de ski sont interdites aux camping-cars. Pensez à vérifier votre contrat avant de partir et privilégiez les navettes à disposition sur place.

 

Voiture ou camping-car pour un séjour en hiver ? On vous aide à choisir :

 

Café avec vue ! ©THL

Se loger

La Nouvelle-Zélande offre une diversité d’hébergements convenant à toutes les envies et tous les budgets. Du simple emplacement de camping-car aux lodges luxueux, en passant par les chambres de motel et le charme des Bed & Breakfast, tout le monde y trouve son compte. A noter que la plupart des hébergements sont ouverts même en plein hiver, y compris les campings. Sauf quelques B&B et lodges reculés ferment pendant quelques semaines entre juillet et août.

Vous trouverez de nombreux hébergements agréables en hiver, avec feu dans la cheminée et vue imprenable sur des sommets enneigés, ou tout simplement un endroit simple et abordable pour passer la nuit au chaud avant de repartir vers de nouvelles aventures.

  • Les Bed & Breakfast sont une solution de logement intermédiaire entre économique et luxe, tout en profitant d’un réel échange avec les habitants.
  • Les campings : on en distingue plusieurs types en Nouvelle-Zélande :
– Les terrains de campings classiques (« Holiday Parks ») : payants, ils disposent de sanitaires en commun et de cuisine tout équipée à partager. Possibilité de se brancher pour avoir du courant. Ils possèdent souvent une aire de jeux pour les enfants et une salle TV/lecture.
– Les campings du Department of Conservation (DOC) : le plus souvent situés dans des zones protégées telles que les parc nationaux, ils sont le juste milieu entre les campings classiques et le camping sauvage. Très abordables, ils offrent beaucoup moins de confort que les holiday parks (en général il n’y a que des toilettes), mais le cadre est beaucoup plus agréable.
– Le camping sauvage : de plus en plus réglementé, il est souvent interdit aux abords des villes touristiques comme Queenstown, Wanaka et Rotorua ainsi qu’à proximité des sites touristiques. N’utilisez que les terrains répertoriés autorisant ce style de camping. Les véhicules avec douche et toilettes (« fully self-contained ») ont plus d’opportunité de faire du camping sauvage. N’oubliez pas de laisser le lieu aussi propre qu’à votre arrivée.

Notez que, de manière générale, le camping n’est pas recommandé en cette saison à cause du froid. Les campings sont ouverts toute l’année, mais le bloc sanitaire n’est pas chauffé la plupart du temps. A réserver aux plus courageux donc. Mais les prix des locations de camping-cars sont très abordables.

  • Les motels, souvent situés à proximité des routes principales, proposent des hébergements abordables qui présentent un avantage non négligeable : une kitchenette pour vous faire à manger. Les chambres offrent plus d’espace que les chambres d’hôtel.
  • Les backpackers, équivalents aux auberges de jeunesse, proposent des dortoirs et chambres individuelles à prix intéressants, et des espaces communs pour échanger et partager entre voyageurs. On peut y aller à tout âge et en famille également.
  • Les lodges sont des Beds & Breakfasts plus luxueux, généralement dans des bâtiments de charme ou des lieux hors du commun, avec un très bon service.
Si vous prévoyez de venir en hiver et de loger dans des chambres d’hôtes, vérifiez quand même leur disponibilité après de votre agence préférée.
Si vous prévoyez un séjour à Queenstown ou Wanaka, attendez-vous à des prix plus élevés qu’ailleurs ainsi qu’une activité touristique plus importante. Ces deux villes attirent les visiteurs autant en été qu’en hiver car elles sont proches de plusieurs stations de ski.
Un peu de chaleur après une belle journée hivernale ©Julian Apse

 

Le ski, mais pas seulement !

La Nouvelle-Zélande est un pays qui se visite toute l’année, la plupart des attractions étant possibles quelle que soit la saison. Tout dépend du type de séjour que vous recherchez ! Bien que la baignade en maillot de bain soit compromise, si vous êtes fan des activités aquatiques, vous trouverez votre bonheur même en hiver ! Voici une liste des activités possibles durant cette saison :
Randonnée à raquettes ©Tourism New Zealand
  • Le ski : La Nouvelle-Zélande est renommée pour ses stations de ski qui ne sont pas immenses mais qui proposent des panoramas incroyables sur le flanc de volcans en activité ou au-dessus d’immenses lacs. La saison s’étend de juin à octobre, et les stations se situent dans les régions suivantes : Otago (Queenstown et Wanaka), Canterbury (Lake Tekapo, Methven, Arthur’ Pass, Hanmer Springs…), et sur les volcans Mt Ruapehu et Mt Taranaki.

Rendez-vous sur notre page ski en Nouvelle-Zélande pour l’organisation de votre séjour.

  • Pour sortir des sentiers battus, partez en randonnée à raquettes, faîtes une balade en chiens de traineaux ou essayez l’héliski avec un guide expérimenté.
  • Activité coup de cœur : le survol en hélicoptère des sommets enneigés du massif du Mont Cook, émerveillement garanti !
  • Après une journée dans le froid, rien de tel qu’un moment de détente dans l’un des nombreux bassins d’eau chaude naturelle du pays. La jonction de plaques tectoniques provoque une activité géothermique qui forme, dans certaines régions, des sources d’eau chaude thermale. Elles sont connues pour leurs vertus thérapeutiques mais aussi et surtout pour leur pouvoir relaxant. On les trouve principalement autour de Rotorua et de Taupo dans l’Ile du Nord et à Hanmer Springs dans l’Ile du Sud. Il existe bien d’autres bassins d’eau chaude – mais ce n’est pas de l’eau thermale, disséminés dans tout le pays.
  • Et pourquoi ne pas faire une cure thermale thérapeutique ou bien-être ? Contactez-nous pour un devis au Spa at QE à Rotorua.
Tekapo Springs ©Julian Apse
  • Qui dit saison hivernale dit saison de Rugby en Nouvelle-Zélande ! Vous avez toujours rêvé de voir jouer les All Blacks avec leur célèbre Haka ? C’est le moment ! Entre juin et octobre, l’équipe nationale de rugby affronte sur ses terres, plusieurs équipes étrangères. Contactez-nous pour les dates et l’organisation d’un séjour pour les voir jouer « en vrai ».
  • Les activités nautiques restent possibles (avec une combinaison bien entendu) et se déclinent sous plusieurs formes : nage avec les dauphins, surf, rafting ou encore plongée sous-marine sur épave (si si c’est possible en hiver !!).
  • Au moins de juin, prenez part au célèbre Winter festival qui a lieu dans la ville de Queenstown. Animations, concerts, feux d’artifice… de quoi réchauffer l’atmosphère.
  • Visitez le Sir Edmund Hillary Alpine Centre dans la région du Mt Cook. Une projection 3D vous permet de vous immerger dans l’univers des glaciers… en restant au chaud. Juste à côté, une sortie en bateau sur le lac Tasman offre des vues impressionnantes sur les icebergs détachés du Tasman Glacier.
Les icebergs du glacier de Tasman ©David Wall
  • Enfin, la plupart des randonnées restent accessibles en hiver. La météo peut cependant conduire à la fermeture de certains sentiers (comme le Tongariro Alpine Crossing), il est donc conseiller de bien se renseigner avant de partir randonner, ou de marcher en compagnie d’un guide expérimenté. Cela nécessite parfois un peu plus de préparation et de matériel que pour la saison estivale, mais encore une fois, à vous les grands espaces !
Alors, convaincus ? Contactez notre équipe pour l’organisation de votre séjour en hiver en Nouvelle-Zélande.
Camille Blondeau – juin 2018

Antipodes Travel est une agence de voyage basée à Dunedin, dans l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande et fondée par Sandrine et Yoann Feillet, deux francophones qui vivent dans ce pays depuis 2002. Notre équipe organise des voyages à la carte, des circuits en liberté et des séjours guidés en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans les îles du Pacifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *