Te Puia

Quels sites géothermiques visiter à Rotorua en Nouvelle-Zélande ? 

Rotorua est l’une des régions de Nouvelle-Zélande où l’activité géothermique est la plus forte. Ici la terre fume et crache en permanence. D’ailleurs, vos narines vous le rappelleront sans cesse : une odeur de soufre sature l’air de la ville. Il n’empêche que Rotorua restera l’un des moments forts de votre voyage en Nouvelle-Zélande et il serait dommage de ne pas visiter au moins l’un des nombreux parcs géothermiques que comptent les environs. Alors, quel site géothermique visiter à Rotorua ? Voici nos conseils.

Wai-O-Tapu à Rotorua
Wai-O-Tapu à Rotorua

Kuirau Park en plein cœur de Rotorua

Pour les plus pressés d’entre vous, nous recommandons le petit parc Kuirau, en plein cœur de la ville de Rotorua. L’entrée est gratuite et on peut y observer quelques mares de boue et fumerolles. Idéal pour se dégourdir les jambes en arrivant à Rotorua. Si ce parc vous servira d’introduction avec le monde fantastique de la géothermie, il n’est d’aucune comparaison avec les sites que nous allons vous présenter ci-dessous.

Whakarewarewa

Whakarewarewa est constitué de deux ensembles à visiter. Tout d’abord le village maori, où vous ferez connaissance avec cette culture polynésienne et pourrez goûter au traditionnel « hangi », repas cuit dans le sol. L’autre partie du parc est consacrée à la géothermie : on y observe des mares de boues bouillantes, des organismes thermophiles, un lac d’eau chaude et le geyser Pohutu (mais qui se voit de plus près depuis Te Puia).

Le hangi
Le hangi

Te Puia

A côté de Whakarewarewa, le parc Te Puia reste l’un des plus fréquentés du pays : vous y verrez notamment l’impressionnant geyser Pohutu, mais aussi de nombreuses mares de boue et autres petits cratères fumants. Son petit « plus » par rapport aux autres parcs de la région :  on peut voir des kiwis (dans un enclos) et une école maorie de sculpture sur bois.

Te Puia
Te Puia

Waimangu

Beaucoup moins visité que la plupart des sites de la région, Waimangu n’en reste pas moins l’un de nos préférés ! Cette réserve s’étend le long d’une longue vallée créée par l’éruption du Mt Tarawera le 10 juin 1886. Autant vous dire que ça fume encore beaucoup dans les environs ! La réserve se visite à pied via un chemin qui relie tous les points d’intérêt de ce site remarquable : le plus grand lac d’eau chaude du monde, le bleu incroyable de l’Inferno Crater, les couches multicolores de Marble Terrace… Le retour se fait en navette.

Wai-O-Tapu

Cette réserve est de loin la plus célèbre de la région de Rotorua. Malgré le nombre de visiteurs important, Wai-O-Tapu n’en reste pas moins une très belle expérience. Des sentiers faciles et parfaitement balisés vous permettent d’aller au plus près d’une vingtaine de curiosités, entre mares colorées et autres piscines fumantes et bouillonnantes. Le symbole de Wai-O-Tapu n’est autre que la superbe Champagne Pool et ses célèbres bordures orangées. Comptez environ 1h30 pour parcourir l’ensemble du parc à pied. A noter également qu’à 10h15 tous les jours, vous pouvez voir le geyser « Lady Knox » jaillir (son éruption est provoquée artificiellement). À une centaine de mètres de l’entrée, se trouve une petite rivière d’eau chaude dans laquelle on peut se baigner toute l’année.

Wai-O-Tapu, la Champagne Pool
Wai-O-Tapu, la Champagne Pool

Hells Gate

Même si l’activité y est relativement moindre que dans d’autres réserves de la région, la balade à travers la forêt pour rejoindre les différents lacs et mares est très agréable. On pourra d’ailleurs sur le chemin observer quelques plantes endémiques de Nouvelle-Zélande. Enfin, Hells Gate est aussi un centre thermal disposant d’un spa dans lequel vous pourrez profiter de bains, massages et autres petits conforts pour vous ressourcer au calme.

Hells Gate à Rotorua
Hells Gate à Rotorua

Orakei Korako

Sa situation un peu plus éloignée en fait un lieu moins fréquenté que les autres sites, pourtant, il ne manque pas d’intérêts. Pour y accéder on traverse d’abord le fleuve Waikato en petit bateau. Puis, à pied, on découvre les terrasses de silice, les mares de boue, le geyser et une grotte.

Voici donc les principaux sites géothermiques que nous recommandons ! Naturellement, il n’est pas nécessaire de tous les visiter, cela risquerait même d’être un peu répétitif. Avec la visite d’un ou deux de ces parcs, vous avez déjà un très bel aperçu de l’importance de l’activité géothermique au Pays du long nuage blanc !

Et un peu plus loin, ne manquez pas White Island, un volcan encore en activité au large de Whakatane, accessible en bateau, en avion et en hélicoptère. Une visite extraordinaire ! Demandez-nous des infos sur cette excursion !

White Island
White Island

Pour plus d’informations sur Rotorua et sa région, ou pour l’organisation de votre venue, n’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers spécialistes de la Nouvelle-Zélande. Kia ora !

Antipodes Travel est une agence de voyage basée à Dunedin, dans l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande et fondée par Sandrine et Yoann Feillet, deux francophones qui vivent dans ce pays depuis 2002. Notre équipe organise des voyages à la carte, des circuits en liberté et des séjours guidés en Nouvelle-Zélande, en Australie et dans les îles du Pacifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *